Un Pied Devant l’Autre – 2018/19

2018/19 > danse contemporaine > durée 1h

Mettre un pied devant l’autre, c’est procéder patiemment, être curieux encore, même lorsque le sens

Magali Benvenuti, Côme Calmelet, Manuel Chabanis, Constance Delorme, Youtci Erdos I Espace Paul Jargot Crolles 2018
image Xtoo Prod’

global nous échappe. « Un pied devant l’autre… avancer » nous parle de chemins, de routes, de parcours. Ceux très précis que nous utilisons chaque matin, ceux de la pensée, ceux de la vie, plus larges qui nous inscrivent dans le temps et en lien avec les autres. Trois danseurs cheminent. Ils nous parlent

d’eux, des obstacles, des « montées » comme des « descentes »… du calme plat… des traces qu’ils suivent, celles qu’ils laissent, des parcours de vie. Comment leurs corps sont traversés, impactés par ces cheminements ? Quels pas, quelles énergies, quelles fatigues, quelles envies, quels renoncements leur permettront d’avancer ? Que se passe-t-il lorsque nos pas nous mènent à une destination que nous n’avions pas envisagée, à des rencontres inattendues ? Lorsque nous nous perdons ?

Une marche individuelle et collective – une pièce créée pour 3 danseurs et des invités
Ce projet interroge les rapports entre les mouvements et les devenirs de la « masse » et ceux des individus qui la composent, dans leurs diversités et leurs spécificités. Loin de chercher à moraliser,
la volonté est d’inscrire l’individu dans le groupe, à porter le regard sur la diversité des personnes qui le constitue.

image Xtoo Prod’

A travers des ateliers, en amont de la création, une vingtaine de participants intègreront ce projet de la création à la scène.
Nous invitons à intégrer ce projet :
– un premier groupe de 5 à 6 danseurs amateurs éclairés, que nous appellerons « les passants », Un travail approfondi sera mené avec eux.
– un deuxième groupe d’une quinzaine de personnes, que nous appellerons « la foule », et que nous souhaitons le plus divers possible. Ils seront les gens que l’on croise, les points de repère qui nous ramènent à nous et traverseront ponctuellement les routes plus personnelles des danseurs.
Il s’agira de laisser voir les individus qui constituent le groupe.

L’échange professionnel – amateur renforce encore cette idée de mixité. Les groupes que nous allons solliciter peuvent être liés aux lieux où nous jouerons. Nous invitons à créer des groupes en proximité avec les lieux d’accueils. Chaque proposition sera unique et constituée d’un dialogue entre artistes et
personnes qui souhaitent collaborer activement à une création artistique.


Distribution
chorégraphie Youtci Erdos avec la complicité des interprètes I danseurs Côme Calmelet, Magali Benvenutti, Constance Delorme I musique originale Manuel Chabanis I lumières Bérénice Giraud I regard socio-poétique Amandine Dupraz